Les 4 critères à prendre en compte avant d’acheter sa résidence principale

Vous êtes en location depuis longtemps et venez de calculer le montant des loyers versés depuis 10 ans à votre propriétaire… Et là, c’est le drame !  Je sais, cela représente une grosse somme… mais, dites vous que vous n’étiez pas prêt. Aujourd’hui, c’est différent. Votre situation a changé et vous êtes fin prêt à vous lancer dans un projet immobilier. Je vous donne 4 critères essentiels à prendre en compte lors de votre achat.

__________________________________

1. Le secteur / L’environnement

Acheter un bien, ce n’est jamais anodin. Avant toute chose, vous devez définir avec précision le secteur qui vous convient.

Vous êtes un fan de nature en quête de grands espaces ? Un secteur au calme et en retrait des grandes villes et du bruit vous conviendra parfaitement.

Vous avez des enfants en bas-âge ? Préférez la ville pour être à proximité des écoles et des commodités.

Est-ce que votre ville ou votre quartier est en voie de développement ? Quels sont les aménagements ou les infrastructures actuels ou à venir ? Dites-vous bien que vous n’achetez pas juste un bien, mais un mode de vie.

__________________________________

2. La nature du bien

Le choix de votre résidence principale, d’autant plus si c’est votre premier achat, est crucial.

Avant d’acheter, établissez précisément le cahier des charges de vos besoins : nombre de mètres carrés, nombre de pièces, avec ou sans jardin… Si vous achetez un appartement dans une résidence neuve ou ancienne, vérifiez l’état et la vétusté des parties communes. Y a t-il un ascenseur ? Est-il aux normes ? La façade est-elle ou doit–elle être rafraichie ? Ces travaux ont-ils déjà été votés par la copropriété ?

Puis, vérifiez les détails qui feront que vous vous sentirez bien chez vous comme la luminosité des pièces, s’il y a des vis-à-vis, si les chambres se trouvent du côté jardin ou du côté route pour le bruit… La liste sera plus ou moins longue selon vos critères personnels.

__________________________________

3. Le prix du M2

Appartement ou maison, en ville ou à la campagne… Combien va (vraiment) vous coûter votre bien ?  Evidemment acheter un appartement en centre ville de Saint-Denis ne vous coûtera pas le même prix qu’une maison à la Plaine des Cafres. D’une région à une autre, le prix du mètre carré s’envole. Il est important de se renseigner en amont sur le montant  de votre acquisition. Des outils existent afin de connaître l’état réel du marché autour du bien qui vous intéresse et d’en évaluer la valeur au plus juste. Pour cela, vous pouvez par exemple vous rapprocher des chambres notariales ou consulter les sites officiels type Patrim.

__________________________________

4. Les frais additionnels

Appartement ou maison, en ville ou à la campagne…Combien va (vraiment) vous coûter votre bien ? Vous connaissez déjà la valeur du bien que vous souhaitez acheter… Mais savez-vous à combien s’élèveront les frais et charges que vont engendrer cet achat. Pensez à vous renseigner auprès de votre agent immobilier ou du vendeur  concernant les montants :

  • des frais de notaire  (qui varient entre 5% et 8%)
  • des frais d’agence
  • des travaux (rafraichissements, rénovation, extension)
  • de la taxe foncière
  • des charges de copropriété (pour un appartement)

__________________________________

Voilà, vous savez tout (ou presque). Vous avez envie d’aller plus loin ?

Simulez un crédit (*) dès maintenant sur www.sofider.re et appelez-moi pour qu’on étudie ensemble votre projet.

__________________________________

Sophie

__________________________________

(*) Cette simulation est fondée sur vos seules déclarations et vous est communiquée à titre indicatif sans valeur contractuelle. Elle ne constitue en aucun cas un engagement de la banque.

Elle se base sur des hypothèses simples et les résultats sont variables selon les spécificités de votre situation personnelle.

Seul un entretien avec votre conseiller pourra vous permettre d’obtenir une étude personnalisée de votre projet.

Les informations recueillies pour ce calcul ne feront en aucun cas l’objet d’une conservation ou d’une communication externe.

__________________________________

L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de dix jours avant d’accepter l’offre de crédit. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du crédit. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.